lundi 1 octobre 2012

Lavrov : le Printemps arabe est une épreuve de force

Olga Denissova

 

clip_image001

 

La situation actuelle au Moyen-Orient est un test des capacités de la communauté internationale à respecter la Charte des Nations Unies, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors de son intervention à l’Assemblée générale de l’ONU. La communauté internationale n’arrive toujours pas à défaire ce « nœud » de la politique mondiale.

 

Le Moyen-Orient – c’est un sujet à part au menu de la session de l'Assemblée générale des Nations Unies. Il est impossible pour l’instant de résoudre certains conflits régionaux, notamment à cause des différends au sein de la communauté internationale. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a souligné à la tribune de l’Assemblée générale que ceux qui sont intéressés par la stabilité et la paix au Moyen-Orient, et dans le monde en général, devraient se fonder sur la Charte des Nations Unies. Ces principes fondamentaux ne donnent en aucun cas le droit de se mêler des changements de régime, a rappelé Lavrov.

 

« Il est inacceptable d’imposer aux peuples le système politique de leur pays. Le président de Russie Vladimir Poutine l’a d’ailleurs rappelé au Kremlin le 26 septembre. La succession des évènements dans le monde arabe, mais aussi dans d’autres régions démontre l’inefficacité d’une telle politique, et risque d’aboutir à l’accumulation des tensions interethniques et interreligieuses dans les relations internationales ».

 

Plusieurs pays du Proche Orient et de l’Afrique du Nord sont déjà passés par cette phase. En Syrie, l'opposition tente de renverser le régime depuis 18 mois, et durant cette période, le Conseil de sécurité des Nations Unies n’est pas parvenu à se mettre d’accord sur la manière la plus efficace de résoudre la crise dans le pays.

 

La Russie est persuadée qu’il est possible de mener des actions conjointement avec les autres membres de l’ONU. Il faut commencer par un cessez-le-feu général, la libération des prisonniers et des otages et continuer à fournir l’aide humanitaire à ce pays.

La meilleure méthode pour éviter que les massacres se poursuivent en Syrie est mentionnée dans le communiqué du Groupe d’action qui s’est réuni cet été à Genève. Ce communiqué a été signé en juin de cette année par les membres du Conseil de Sécurité, mais aussi par les représentants de la Ligue des pays arabes, a rappelé le ministre des Affaires étrangères de Russie.

 

« Nous avons proposé d’adopter une résolution au Conseil de Sécurité de l’ONU qui approuverait le communiqué de Genève en tant que base pour les pourparlers au début de la période transitoire. Mais cette proposition a été bloquée. Ceux qui s'opposent eux décisions prises à Genève, assument une responsabilité énorme ».

 

En dépit de toute la complexité de la situation, la Syrie ne reste pas le seul problème dans cette région. Le conflit palestino-israélien et la situation en Iran sont toujours à l’ordre du jour.

 

Les changements qui se sont produits ou sont en train de se produire dans les pays arabes, s'entremêlent avec les problèmes clés des relations internationales. Et ces processus se déroulent sur le fond des difficultés économiques en Europe et aux Etats-Unis. Les pays membres de l’ONU doivent se mettre d’accord sur une réponse commune aux menaces à la stabilité mondiale. Les sanctions unilatérales en contournant l’ONU ne contribuent pas à la création de l’unité au sein de la communauté internationale.

 

Lavrov a rappelé que les Etats-Unis maintiennent toujours les sanctions économiques et commerciales contre Cuba. Le ministre russe a qualifié cette situation de «relique de la Guerre froide», et les sanctions unilatérales en général d’actions irresponsables dictées par les intérêts à court terme. Dans le monde actuel il n’y a plus de place pour les guerres froides, car le monde d’aujourd’hui n’est plus unipolaire. Cependant cette position est loin de faire l’unanimité, car la confiance n’est toujours pas à la base des relations internationales.

 

http://french.ruvr.ru/2012_09_29/lavrov-onu-intervention/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...