lundi 1 octobre 2012

Hassan Nasrallah : La guerre psychologique

clip_image001

 

La guerre psychologique est aussi vieille que les guerres et les conflits dans l’histoire de l’humanité , où chacun recourt instinctivement aux méthodes de la guerre psychologique, comme par exemple battre le tambour pour effrayer l’autre armée , réciter de la poésie ou des slogans ou des chansons ou même des discours ou encore répandre des rumeurs …

 

Dans les temps modernes, la guerre psychologique implique l’utilisation très large et très diversifiée de toutes formes d’armes psychologiques, au premier rang viennent les médias et les moyens modernes de communication tels que journaux, magazines, Internet, télévision, Centres d’études, auteurs et chercheurs …

 

Les États-Unis parrainent le projet de domination de nos ressources, pour ce faire ils dirigent une guerre psychologique dans la région contre notre leadership militaire, contre la résistance, contre tout ce qui touche à cette nation, sans oublier le rôle de l’ennemi sioniste, qui est la caserne du projet américain, et qui exécute cette guerre de façon continue pendant toutes les heures et les minutes …

 

Cette guerre psychologique, a pour cible trois axes :

 

  • Premièrement: la création de la peur et la terreur :

 

Les américains et les israéliens visent avant tout à travers leur guerre psychologique à nous intimider et à nous faire peur , à remplir nos cœurs de panique, l’ennemi a recours à tout ce qui déclenche en nous la terreur et la peur dans nos esprits, et ce dans le contexte de la guerre psychologique, chaque jour, ils nous menacent de nous faire la guerre , de détruire notre infrastructure et quand le gouvernement libanais devait être formé on nous a dit, que le Liban est sous la menace , or le Hezbollah était présent dans le gouvernement précédent mais aucune menace n’a été proférée !

 

Tous les jours nous entendons des menaces de guerre contre l’Iran, contre la bande de Gaza, et parfois contre la Syrie, menace constante d’agression, de meurtre et de déplacement. Une telle guerre implique l’intervention de l’ensemble des responsables politiques et même le maire menace…

 

Parmi les moyens utilisés pour gonfler leurs capacités: ils parlent de leur armée et de leurs armements , pour faire peur, , au début de la guerre de Juillet ou à Gaza on est surpris de voir comment les médias sont présents sur des navires de guerre, même si  cela est contraire aux mesures de sécurité, Mais cela sert l’objectif, et parfois il y a des fuites d’informations par le biais de diplomates ou de journalistes comme quoi ils comptent lancer une guerre, dans quelques semaines …

 

Aussi, ils se présentent à travers leurs manœuvres militaires comme étant sommes prêts à toute confrontation et que "nous nous préparons pour vous vaincre".  Aussi parmi les moyens de la guerre psychologique le fait de commettre des massacres.. en l’an 48 quand ils ont occupé la Palestine, ils ont tué les hommes et les enfants et ils ont éventré les femmes enceintes, le but de ce terrorisme est d’intimider le reste de la population…

 

Aussi parmi les moyens de la guerre psychologique la destruction massive des villages et villes…

 

Autre méthode : utiliser les voix locales et régionales amies ou alliés, et qui ont certains clients comme c’est le cas des réseaux d’espionnage, qui avaient pour mission de décourager les gens, il existe d’autres voix collabo ou pas, mais qui instaurent un climat de terreur en insistant sur le fait que l’ennemi est capable de détruire,  qu’il sera invincible..

 

  • Deuxièmement : nous convaincre que nous sommes vulnérables

 

Même si nous ne ressentons pas que nous sommes faibles il n’empêche, ils travaillent à nous convaincre que nous sommes faibles et incapables.. et que nous n’avons pas d’autre choix que de se résigner, de succomber à leur puissance, parce qu’il n’y a pas d’horizon pour nous.

 

Ici, les médias et les élites politiques et culturelles jouent un rôle important, surtout dans nos différences ethniques, religieuses et culturelles, qu’ils tentent de gonfler, et qui sont vieilles de plusieurs siècles et que nous pouvons surmonter parce que nous partageons le même destin..

 

Et parfois ils créent un conflit politique qui donne un caractère confessionnel ou ethnique élargi, ainsi ils ont beaucoup écrit sur les différences entre les iraniens et les syriens, mais ils sont revenus et ont admis l’existence  d’une bonne relation syro-iranienne … Idem quand ils ont inventé des conflits à l’intérieur des forces de l’opposition : Ces conflits ne sont pas présents.

 

A une certaine période ils ont tenté de perturber la relation entre Amal et le Hezbollah..

 

Aussi ils tentent de nous convaincre que nous sommes insuffisants, que nous sommes des peuples arriérés, incapable de se prendre en charge ou de résoudre nos problèmes..

 

Les tenants de ces guerre psychologique cherchent à philosopher  la faiblesse et d’en faire une stratégie, par exemple: la théorie que la force du Liban réside dans sa faiblesse, des livres ont été écrit sur ce sujet, mais cette théorie s’est effondrée..

 

Au début des années 82 il y avait le slogan que l’œil ne peut pas résister à la pointe, cela est trompeur car le Liban n’est pas un œil, nous sommes ces montagnes impressionnantes auxquelles les armées fortes se sont brisées, ils ont dit que les combattants de la résistance sont des fous, des amateurs, des aventuriers..

 

Si nous avions attendu à ce que soit élaborer une stratégie arabe unifiée pour la libération du Liban, Israël aurait occupé le Nord du Liban et la Beqaa.. En résumé, ils viennent nous convaincre de la théorie de la faiblesse tout comme la théorie de la paix !

 

  • Troisièmement: parmi les objectifs immédiats de la guerre psychologique instaurer le doute, l’hésitation et la confusion :

 

Quand ils constatent que nous sommes toujours forts et pas convaincus de nos faiblesses, ils cherchent à semer le doute et ce à trois niveaux : dans les idées et les principes, dans les choix ou les options, et enfin dans les mouvements de résistance, leurs chefs, leur organisation.

 

Dans nos idées et nos principes, ils nous demandent pourquoi résistez-vous, est-ce par foi? Alors ils tentent de semer le doute dans nos croyances à travers des gens instruits qui tentent de remettre en question notre foi ; ou, par exemple, ils tentent de montrer les moudjahidine, comme des combattants qui luttent conformément à un mandat légitime et non seulement pour l’orgueil et l’honneur, mais pour seulement être des martyrs, bref ils caricaturent la résistance, ridiculisent la notion de responsabilité et invitent les jeunes invités à aller danser et boire, au lieu d’assumer leur responsabilité, ils travaillent sur chaque vocabulaire sur chaque mot au point de nous accuser de culture de la mort face à la culture de la vie…

 

Dans nos choix ils cherchent à nous pousser à choisir entre telle ou telle option, comme : "est-ce que vous êtes musulman ou patriotique ou nationaliste" ? Nous sommes tout cela, ils ne sont pas contradictoires..

 

  • Enfin ils tentent de semer le doute dans les dirigeants et les cadres de la résistance :

 

Ils disent que tous les dirigeants sont corrompus, avides de pouvoir ce qui n’est pas vrai..

 

Parmi leurs méthodes ils répandent des rumeurs que les dirigeants au sein de la résistance se déchirent.. Bien sûr le public sera touché, en lisant cela, motif de ces rumeurs : il n’y a pas de véritable leadership.

 

Ici, je dis que nous sommes l’un des partis les plus purs, les plus harmonieux les plus cohérents, honnête, noble, respectueux, fraternel.. Ainsi après avoir découvert des réseaux d’espions ils ont dit que le Hezbollah était infiltré, c’est normal qu’après 27 ans se trouve une personne qui s’infiltre dans Hezbollah, mais je vous dis qu’après 27 ans, Israël n’a pas réussi à percer les unités de la résistance, …

 

Aujourd’hui c’est la guerre psychologique qui a le dernier mot dans une bataille, c’est pourquoi j’ai voulu faire la lumière sur ce sujet, elle est l’un des plus graves moyens de guerre menée sur nos générations et cela doit être connu par tous.

 

Ici, je tiens à vous dire que nous sommes entrés dans une phase où nous pouvons tirer notre force de nos idées, nos convictions, nos principes, nos bases, et les auteurs de ce projet dirigé contre nous, quelque soit les guerres qu’ils déclenchent contre nous, économique, militaire, politique, ou psychologique, ils ne récolteront que des échecs et des déceptions soyez rassuré, mais il est important que nous restions informé sur le sujet, si Dieu le veut.

 

http://liberation-opprimes.net/hassan-nasrallah-la-guerre-psychologique/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...