jeudi 31 mai 2012

Qatar: la décision de commettre le massacre de "Houla" a été décidé à Doha une semaine avant

Tués à bout portant et non dans des bombardements

Qatar: cinq millions de dollars pour des mercenaires

clip_image001

Une réunion secrète a eu lieu à Doha, au Qatar en présence  de milices, des experts en criminologie, et une  cellule d’expertise militaire  israélienne , et la participation secrète de dirigeants politiques américains et turcs.

La réunion a eu pour but d'adopter un nouveau plan contre le peuple syrien, son titre, l'intensification des opérations terroristes, et la mise en œuvre de meurtres aléatoires pour semer la terreur et la confusion dans la rue syrienne, et accuser le régime en Syrie de les commettre.

Convenu à Doha, la mise en œuvre d'un horrible massacre à Homs, tuer le plus grand nombre possible de familles qui ont combattu des terroristes dans la région.

  Commencer immédiatement les enlèvements de familles, Cinq millions de dollars ont été versés pour commettre ce  massacre odieux de Houla.

Pour réaliser cette mission,  des  terroristes de Homs, avec les terroristes de la Geagea, milice formée précédemment dans les camps d'Israël, et aussi des experts en terrorisme de la société « Blackwater », en plus des éléments terroristes en provenance de Tunisie, d’Arabie saoudite, du Koweït, du Pakistan et des pays africains.

Ils ont décidé de commettre un horrible massacre qui arrive à  coïncider  avec la visite de Kofi Annan, en  Syrie, et à la veille du comité de la Ligue arabe dans les Émirats arabes unis. Le montant de cinq millions de dollars a été versé pour les terroristes à Homs pour commettre le  massacre odieux de Houla.

 

Les victimes du massacre qui ont été transférées à l'endroit souhaité ,  ont été enlevées et  ont été rassemblés dans des bâtiments abandonnés, les criminels ont choisi  principalement des enfants. Les victimes ont été tuées a bout portant, cette opération criminelle a continué pendant de longues heures, et dans laquelle sont apparues, des armes modernes  achetées récemment par l'Arabie saoudite et le Qatar, en provenance d'Israël.

Les terroristes ont envoyé les  photos des victimes vers les stations et les médias étrangers et il ont ajouté de nouvelles images de massacres commis dans d'autres pays comme l'Irak.

Tués à bout portant et non dans des bombardements

Or, une autre donnée est aussi sure qu’apparente, celle montrée à travers les images des victimes présentées par les chaines de télévision et sur la toile et que très peu tentent de décortiquer : l’horreur des images étant à elle seul dissuasive.

Ainsi, la majeure partie des victimes, surtout les enfants montrent des traces de balles dans la tête et le visage, un peu moins dans la partie supérieure du corps. L’un d’entre eux pourrait laisser croire qu’il a été égorgé. Mais l’éventualité d’une balle tranchante est aussi plausible. Un bébé semble quant à lui avoir été assommé d’une hache à la tête aussi. L’une des photographies montre des traces de sang sur le mur.Il en découle que la plupart des martyrs ont été liquidés  à l’arme à feu, à bout portant.

http://tunisie-secret.over-blog.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...