jeudi 31 mai 2012

L’administration Obama reconnaît que 5 millions de Palestiniens disposent d’un droit inaliénable au retour

Réseau Voltaire

clip_image001

Le département d’État s’est opposé à ce que le Sénat des États-Unis fixe dans une loi un nombre restreint de Palestiniens ayant la qualité de « réfugiés ». Considérant que l’on ne peut préjuger de décisions qui n’appartiennent qu’aux négociateurs palestiniens et israéliens, le secrétaire d’État adjoint Thomas R. Nides a évoqué, dans une lettre datée du 24 mai 2012, l’existence d’environ 5 millions de réfugiés palestiniens bénéficiant de l’aide de l’UNRWA.

Ce faisant le département d’État brise un tabou de soixante quatre ans ! Il reconnaît que, en l’absence de règlement de la question palestinienne, la qualité de réfugié ne s’applique pas seulement aux Palestiniens expulsés de leurs demeures en 1948 (environ 750 000) et 1967, mais à leurs descendants sans limite de génération.

En d’autres termes, l’administration Obama reconnaît que 5 millions de Palestiniens jouissent du droit inaliénable au retour, tel que défini par le droit international ; une clarification qui est destinée à faire pression sur le gouvernement Netanyahu.

http://www.voltairenet.org/L-administration-Obama-reconnait

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...