vendredi 9 novembre 2012

SCOOP ( IRAN) : L’espace aérien iranien serait sécurisé et… inviolable

clip_image001[4]

Drone Predator

 

WASHINGTON – « Aucun appareil ne peut échapper à la surveillance des radars iraniens », c’est ce que vient de révéler, hier, le Pentagone. En effet, il fallait attendre la fin de l’élection présidentielle américaine pour que l’annonce soit faite sur un incident survenu dans le Golfe persique, le 1er novembre dernier. L’inquiétude gagne le Gouvernement Obama et l’Occident, d’autant plus que, si l’Iran bloque cette zone où la plupart des tankers pétroliers (navire-citerne) passent, l’Occident s’arrête de fonctionner car, dépendant du pétrole.

 

Alors que le drone Predator effectuait une mission de la surveillance, le même que les iraniens ont mis en place après la chute de ce type d’appareil en territoire iranien, et le plus performant des avions sans pilote, deux avions de combat iraniens, des Su-25, ont tiré en direction de l’appareil de l’US Air force. Cette surveillance maritime de routine se faisait selon le Pentagone, dans l’espace aérien international, à l’est du Koweït, et à quelque 16 miles au large des côtes de l’Iran.

 

Le Pentagone, en divulguant ces informations a déclaré par la voix de George Little sur CNN:

« Notre avion n’a jamais été dans l’espace aérien iranien. Il a toujours volé dans l’espace aérien international. La limite reconnue est de 12 miles au large de la côte et nous n’avons jamais dépassé la limite des 12 miles. »

 

Même comme le drone pris en chasse par les aéronefs iraniens n’a pas été touché, la vraie crainte des autorités américaines réside donc sur le fait que, elles savent désormais que même leur drone le plus perfectionné est détectable par les radars iraniens qui contrôlent désormais tout le golfe persique. Pire, des avions de combat sont prêts à riposter en cas d’attaque…

 

Souvenez-vous, en 2011, les services de renseignements européens affirmaient que l’Iran a stupéfait l’Occident en réussissant à neutraliser un satellite espion de la CIA grâce à une technologie de brouillage de pointe au laser,

qui aurait rendu le satellite complètement aveugle.

 

C’est la première fois qu’un incident de ce type est enregistré. Ce constat pourrait indiquer que l’Iran a désormais accès à une technologie capable de détecter des véhicules automatiques aériens, une technologie qui lui a peut-être été fournie par la Russie.« Certains rapports établissent que la Russie aurait vendu [à l’Iran] un système de brouillage très sophistiqué, il y a peu de temps », a commenté John Bolton, ancien ambassadeur des Etats-Unis à l’ONU.

 

C’est une preuve supplémentaire que lorsque les Iraniens affirment avoir mis sur pied, en copiant la technologie du drone américain Predator, un drone plus perfectionné et indétectable, c’est probable. La connaissance ne saurait être mécanique, elle évolue et peut se réaliser ailleurs qu’en occident. Les experts semblent le découvrir à leurs dépends…

 

http://allainjules.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...