vendredi 2 novembre 2012

Peut-on acheter l’Algérie ?

clip_image001

Visite de la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, le 29 octobre, en Algérie.

 

Peut-on acheter l’Algérie ?

 

Après la France, c’est au tour des Etats-Unis et de la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton de convoiter le désert algérien, sous prétexte de lutte contre le terrorisme.

 

Là où l’Occident pénètre, il ne laisse que désordre et désolation. Il n’est motivé ni par la paix, ni par la sécurité des nations, mais par toute autre chose : ses intérêts géostratégiques et économiques.

 

J’espère que le peuple algérien est conscient que son pays est visé, que les pressions américaines et occidentales ne sont là que pour qu’il fléchisse, et que pour garder sa stabilité il faut que l’Algérie se soumette à nouveau à cet impérialisme et à cette nouvelle forme de colonisation…

Nous invitons le gouvernement algérien et les hommes qui ont de lourdes responsabilités dans ce pays, à ne pas tomber dans le piège de leur séduction et sous leurs menaces.

 

L’Algérie est libre et indépendante, elle a la capacité et les possibilités de sécuriser toutes ses frontières. Accorder à l’étranger d’avoir une base et une mainmise sur le désert algérien ouvrira toutes les voies de l’inconnu.

 

Mon message est fraternel, je ne souhaite que du bien au peuple algérien qui a déjà souffert. Je prie pour que les responsables politiques ne tombent pas dans le piège de Gog et Magog.

 

Derrière chaque déstabilisation, il y a le sionisme…

 

Yahia Gouasmi

Président du Parti Anti Sioniste

URL : www.partiantisioniste.com/articles/1254

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...