dimanche 3 juin 2012

Á propos de boycott des produits israéliens

Résistance

 

clip_image001

 

Le mouvement « boycott désinvestissement sanction » appelle à ne pas acheter les produits israéliens au motif fort convaincant qu’un nombre non négligeable d’entre eux sont cultivés ou manufacturés dans des colonies israéliennes installées illégalement dans des territoires occupés illégalement par Israël, lesquelles colonies sont elles-mêmes protégées par un mur illégal !

 

Évidemment, les porte-flingues du sionisme combattent activement ce mouvement « BDS ». Ainsi, en novembre 2010, le quotidien Le Monde publiait une tribune élégamment intitulée : « le boycott d’Israël est une arme indigne » !

 

L’argumentation est d’une simplicité biblique : le boycott est une attaque contre Israël, et une attaque contre Israël est le signe de l’antisémitisme. Par exemple, il est dit dans ce texte : « au vu de leur charte (la charte de BDS, NDLR), tout ce qui est israélien serait coupable, ce qui donne l’impression que c’est le mot même d’Israël que l’on souhaite, en fait, rayer des esprits et des cartes ». Chacun aura remarqué la subtilité d’associer les mots « rayer » et « carte » dans la même phrase, laissant ainsi entendre que le mouvement BDS est en réalité une émanation iranienne.

 

Les auteurs se font aussi volontiers menaçants en affirmant que « l’illégalité de la démarche ne fait pas de doute et la justice française ne tardera pas à le confirmer ». En effet, quelques procès ont par la suite eu lieu contre des militants du mouvement BDS, dans le but de criminaliser le soutien à la Palestine.

 

Mais qui sont donc ces chiens de garde du sionisme, avec collier, bave et crocs ?

 

On trouve les plumitifs habituels que sont Bernard Henri-Lévy, Alain Finkielkraut, Pascal Bruckner, unis dans l’amour du sionisme et la haine des peuples. On trouve aussi quelques artistes connus pour les mêmes sentiments, comme Pierre Arditi, Michel Boujenah, Patrick Bruel ou Yvan Attal : on a le droit de ne pas aller voir leurs spectacles !

 

Et on voit dans la liste des signataires les noms de Bernard Delanoë, Manuel Valls et… François Hollande, à l’époque modeste député de la Corrèze !

 

Comme on le voit, le lobby sioniste n’a pas perdu l’élection présidentielle !

 

DR

 

http://www.resistance-politique.fr/article-a-propos-de-boycott-des-produits-israeliens-106257420.html

 

http://www.alterinfo.net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...