dimanche 20 janvier 2013

Big Brother avance ses pions: une puce biométrique (médicale) alimentée par votre portable !‏

clip_image001

 

Des scientifiques de l’université d’Oregon aux Etats-Unis viennent de développer une puce biométrique de la taille d’un timbre poste alimentée uniquement par les radiofréquences des mobiles. Cette puce autonome peut mesurer une multitude de paramètres biologiques, comme le rythme cardiaque, la température ou les calories dépensées.

 

Cette puce biométrique utilise le couplage inductif par résonance magnétique, une technologie similaire à celle qui permet de recharger certains mobiles par induction. Elle est capable de capter les ondes du téléphone dans un rayon de 5 mètres.

 

En outre, cette puce aurait un coût d'environ 20 centimes d’euros, bien inférieur à celui des systèmes concurrents. Compte tenu de sa petite taille et de sa faible épaisseur, cette puce pourrait facilement être placée sur n'importe quel endroit du corps pour mesurer et transmettre des signaux biologiques.

 

Les chercheurs précisent enfin que cette puce peut également exploiter, le cas échéant, d'autres sources d'énergie interne, comme la chaleur corporelle ou le mouvement. Cette technologie pourrait être commercialisée à compter de la mi-2013.

 

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

 

Oregon State University

 

Sources: Université d'Orégon, Rtflash.fr, Wikistrike.

 

On aurait vraiment tout aussi bien pu mettre en illustration un dessin de la grenouille à moitié cuite car c’est ainsi que les choses se déroulent : nul doute qu’avec ce dispositif, on fera passer la pilule en prétextant bien sûr que cela est très avantageux, pratique, sécurisant et autres fadaises habituelles.

 

Cette volonté d’hypercontrôle que voulaient jadis exercer les religions n’a pas disparu, elle a juste été transférée à la sphère scientifique ou plutôt aux scientistes.

C’est vraiment CAPITAL de bien avoir compris cela parce qu’en n’ayant compris que des bribes ou des pièces isolées du puzzle, on manque de recul pour porter les bonnes analyses et réagir en conséquence, en s'opposant de façon ferme et déterminée à l'inacceptable.

 

Quand vous lisez une information pareille, il est important d’en jauger l’issue pratique et pour ce faire, il est essentiel de pouvoir raccrocher cette information aux autres informations précédemment publiées sur des sujets connexes, par exemple :

 

- L’installation de caméras thermiques dans les aéroports, souvenez-vous, à l’occasion de la fausse pandémie (test ?) de H1N1.

 

- Le puçage d’ores et déjà effectué sur plusieurs personnes, jusqu’ici « volontaires » avec comme raisons évoquées par des individus visiblement bien crédules, le caractère pratique « en cas d’arrivée inconsciente aux urgences » (de façon à ce que les médications aient été enregistrées sur la puce implantée). TF1 avait diffusé cela au JT, ça figure d’ailleurs sur youtube et le présentateur Harry Roselmack terminait même par ses mots « ça fait peur » !

 

- Le souhait aussi de gens de la Commission que l’on puisse désormais au sein de l’UE autoriser les expérimentations humaines SANS CONSENTEMENT « au motif de l’urgence » !

 

- Les propos de Paola Testori de la DG Santé au niveau européen, une femme non élue, qui ne se gênait pas pour exprimer son espoir que les humains soient vaccinés comme le bétail à l’occasion des futures pandémies tant attendues, c'est-à-dire sur base de décisions arbitraires et d’obligations décidées par la C.E non élue !

   

- L’impossibilité de se procurer des chiens ou des chats de race non pucés.

 

- L’assimilation, aux USA, (mais on sait que tout ce qu’ils font de mauvais finit le plus souvent par arriver en Europe quelques années plus tard… surveillons les Traités transatlantiques !) des êtres humains à des animaux, pouvant faire l’objet des mêmes mesures autoritaristes en cas d’infestations par « des pestes », entendez par là n’importe quel miasme.

 

On comprend alors avec ces différentes « pièces de puzzle » où la démonstration nous mène et surtout sur quel genre de questions angoissantes elle débouche :

 

Arrivera-t-on un jour à imposer par la force ou par le chantage médico-administratif ce genre de dispositif ? Le chantage se passant déjà de la sorte avec la vaccination et l’admission en crèches, va-t-on par exemple refuser les soins à terme à ceux qui auraient boudé ce type de dispositif ? Fliquer encore un peu plus les non vaccinés en prétendant les « démasquer » si jamais ils ont de la fièvre détectée par ce genre de puçage ? Et si ces dispositifs étaient inaugurés en masse à l'occasion d'une prochaine "pandémie" (réelle ou supposée) où l'on prétextera que "l'urgence le justifie", exactement comme ils ont arbitrairement et mensongèrement prétendu à New York qu'il était absolument urgent que les pharmaciens puissent aussi vacciner les enfants et les bébés dans leurs officines?!

 

Vers quoi va-t-on ? La liberté d’une infinité de générations se trouve de plus en plus menacée alors que seules deux ou trois générations nous séparent de ceux qui ont connu la folie totalitaire du régime nazi.

 

 

http://www.initiativecitoyenne.be

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...