dimanche 18 août 2013

HOMMAGE. Jacques Vergès: un lion ne meurt jamais, un grand homme "éternel" est parti

clip_image001

Jacques Vergès

 

Anticonformiste, faisant un vrai travail d’avocat, qui est celui de défendre tous, sans exclusive, Jacques Vergès fut le nec plus ultra des barreaux français. Le plus juste, le plus engagé ; le plus classe, le plus fort. Simplement. Définitivement. Un grand homme, qui ne se laissait pas marcher sur les pieds. Une icône des barreaux en somme, toujours prompt à défendre les causes « perdues ».

 

Il avait cette particularité d’envoyer balader ceux qui le jugeaient, argüant avec raison que tout le monde a droit d’avoir un avocat, malgré les crimes qu’il aurait commis, d’autant plus que la présomption d’innocence existe dans le code Napoléon (pénal).

Epicurien et bon vivant, toujours avec son cigare, Jacques Vergès est éternel. Défenseur de tous ceux qui, comme Klaus Barbie, Laurent Gbagbo ou Mouammar Kadhafi, mis au banc de la « communauté internationale », ces faits relèvent du courage de l’homme. Un grand parmi les GRANDS. Que dire de plus ? Bref, les justes sont en deuil, les injustes jouissent…

RIP !

 

http://allainjules.com

 


Jacques Vergès : La passion de défendre

 

clip_image001[6]

 

 

Sa voix, son impertinence, son regard pénétrant, son esprit brillant, vont nous manquer. Nous lui rendons hommage en diffusant son intervention en 2009, à l’Université de Neuchâtel, en Suisse.

 

Maître Jacques Vergès sur le thème "La passion de défendre"

Intervention de Maître Jacques Vergès, invité le 14 mai 2009 par la Faculté de droit de l’Université de Neuchâtel à l’occasion du 100ème anniversaire de l’Université

 

Jacques Vergès sur "La passion de défendre" 4

 

 

Voir la vidéo complète sous le lien :

http://www2.unine.ch/centenaire/page-3641.html

 

Silvia Cattori

 

http://www.silviacattori.net


Le président Bouteflika rend un vibrant hommage à Jacques Vergès

 

clip_image001[1]

 

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika  a rendu samedi hommage à Jacques Vergès, en saluant un "éminent avocat" qui "a  apporté une inestimable contribution à la lutte de libération de l'Algérie".  

 

"Valeureux compagnon de lutte, Maitre Jacques Mansour Vergès, ardent  militant anticolonialiste, éminent avocat, a marqué de son empreinte l'histoire du barreau", a écrit le président Bouteflika dans un message publié par  l'agence APS.    Me Vergès "a apporté une inestimable contribution à la lutte de libération  de l'Algérie, notamment à travers le brillant et courageux combat qu'il a mené  dans le cadre du collectif des avocats du FLN", a-t-il ajouté    "Au-delà de sa finesse d'esprit et de son talent oratoire, Jacques Mansour  Vergès nous laissera le souvenir d'un homme de passion, de conviction et  d'engagement, qui a toujours eu à cœur d'aller généreusement jusqu'au bout des  causes qu'il soutenait, ne craignant pas de braver les préjugés les plus ancrés  et l'opinion courante", a souligné le chef de l'Etat.    "En ce qui me concerne, s'ajoute le chagrin tout particulier que je ressens  devant la perte d'un ami de longue date, cher à mon cœur, et dont je salue ici  avec émotion la mémoire", a relevé M. Bouteflika.    En outre, le nom de Jacques Vergès sera attribué à la prochaine promotion  d'avocats du barreau d'Oran (ouest d'Alger), a annoncé samedi le bâtonnier, Me  Ouahrani Lahouari.    M. Vergès, un des avocats les plus controversés et redoutés du barreau de  Paris, est décédé jeudi à l'âge de 88 ans.

 

http://ennaharonline.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...